vapala

Crise de 40 ans.
12 - Crise de 40 ans

 

Vous vivez un « mid-life crisis » assez important?

Vous voudriez faire tout ce que vous n’avez pas fait à 20 ans?  On réagit et on veut vous en empêcher?

On veut vous empêcher de dépenser votre argent? On vous traite d’immature, d’irresponsable, que vous ne donnez pas un bon exemple à vos enfants?

C’est à discuter.

Avant d’aller consulter un psychologue oiseux et coûteux, avant la thérapie, une bonne discussion s’impose avec une personne de qualité qui s’y connait non seulement en matière de crises, mais de plaisir également.

On discutera :

  • De la force de tes désirs, leurs coûts et leurs conséquences.
  • De la nostalgie de ta jeunesse.
  • La brièveté aléatoire de la vie (accident, cancer).
  • La brièveté assurée de la jeunesse.
  • Vaut-il mieux vivre comme un Viking vu le caractère aléatoire de la vie?
  • Comment concilier la vie de famille avec la crise.
  • La vérité ou l’hypocrisie dans l’action.

 

Et n’oublie jamais : même si tu t’es réveillé à temps et que tu veux vivre ta jeunesse, 40 ans ce n’est pas une jeunesse. Imagine si tu les écoutes et que tu te réveilles vers l’âge de 60 ans…